vendredi 8 juillet 2016

L'importance de se récompenser

Et voilà, petite victoire : j'ai fini le premier jet du deuxième roman Freaks' Squeele.
Il reste du travail dessus avec Florent Maudoux avant de l'envoyer à l'éditeur, mais c'est déjà une étape importante que je suis fière d'avoir franchie. Donc, autre étape importante, je me suis octroyé une récompense. Et même deux.

L'écriture a beau être une activité que l'on choisit, parce qu'on aime ça (ce n'est en aucun cas un bon moyen de faire fortune ou d'atteindre la célébrité), cela reste un processus ardu et exigeant. Il faut souvent se presser le cerveau comme un citron pour en sortir le texte tant attendu. Le résultat concret, c'est qu'on obtient un beau roman d'un côté... et un concentré de fatigue, angoisse et frustration de l'autre.
D'où ce conseil essentiel : savoir se récompenser à l'issue de tous ces efforts.
Une sortie, un cadeau, une pâtisserie peut-être... Sachez vous faire plaisir, c'est le plus important. Que le travail aboutisse aussi à un retour immédiat.

Cette fois-ci, je me suis donc offert un concert (à savourer dans quelques mois), mais aussi, plus inattendu peut-être, une soirée couture. J'aime beaucoup créer des vêtements pour poupée, ça me détend ; en outre, par rapport à l'écriture, ça présente l'avantage d'apporter une gratification rapide puisqu'on obtient un produit fini en une soirée.
Voici donc la robe fabriquée hier soir.


Notre mannequin du jour est la Lammily Photographe, une poupée aux proportions réalistes disponible depuis un mois et demi.

2 commentaires:

  1. Félicitations pour ce nouveau 1er jet !
    (flûte, tu écris plus vite que je ne lis, j'ai encore le tome 1 sur ma PàL...)

    Et tu as raison, c'est important de se récompenser !

    RépondreSupprimer