mercredi 16 novembre 2016

Petits pas d'écrivain

*regarde la date*
Ah oui, le blog est comme qui dirait un petit peu en friche, dites donc !
Bien. Reprenons.

Petites victoires

Hier, j'ai reçu le courrier confirmant mon adhésion à la Sofia, l'organisme qui gère les droits issus des prêts en bibliothèque et des rémunérations au titre de la copie privée. Les identifiants me permettant d'accéder à mon espace personnel sur leur site ne devraient pas tarder.
Ce n'est pas grand-chose, surtout au vu des sommes concernées, mais c'est un pas de plus dans la professionnalisation de mon activité littéraire. Un symbole.

Par ailleurs, ce matin, la Cour de justice de l'Union Européenne a rendu publique sa décision : le dispositif ReLire (la numérisation arbitraire des œuvres indisponibles) n'est pas compatible avec les droits d'auteur. La Cour donne ainsi raison à l'action collective menée par Ayerdhal et Sara Doke, à laquelle nous étions nombreux à nous joindre. J'attends avec impatience le courrier recommandé qui nous en informera officiellement !

Deux bonnes nouvelles liées à mon statut d'écrivain, donc. C'est toujours bon à prendre dans les périodes de doute (qui ont la bonne idée de rester omniprésentes, il paraît que ça va avec l'esprit artistique).

Cold November rain

Le site officiel du NaNoWriMo indique que le mois de novembre a été choisi pour le défi d'écriture car, à la base, il est tout pourri. Pour moi qui avais passé dix ans de ma vie à ne pas le voir passer, la tête trop à fond dans le projet du moment, cette année est une redécouverte du creux abyssal qui précède la période des fêtes.
Je ne regrette rien. J'ai beau reconnaître l'impact du NaNoWriMo sur ma vie, le déclic qui s'est produit au moment de ma deuxième victoire et qui a fait de moi l'écrivain que je suis, je n'ai plus besoin ni envie du défi. En plus, l'an dernier, tout lâcher pour passer novembre sur un nouveau roman (toujours pas terminé à l'heure actuelle, honte, honte) m'avait coupée dans mes élans et n'avait arrangé personne en termes de planning.
On doit au NaNoWriMo :
  • Et pour quelques gigahertz de plus
  • L'Ouroboros d'argent
  • La dernière fée de Bourbon
  • ... et quelques romans en attente de contrats d'édition
C'était génial, mais c'est terminé. Je n'en ai plus besoin.
Je continue, en revanche, à m'appuyer sur les Camp NaNoWrimo d'avril et de juillet pour avancer sur certains projets.

Bref, cette année, point d'écriture à haut régime, ce qui m'arrange puisque je suis encore en train de prendre mes marques dans mon emploi salarié tout neuf (même employeur, même service, bureau d'à côté, mais plus du tout les mêmes interlocuteurs). J'ai besoin de mes ressources cérébrales pour autre chose.
J'écris plus lentement. Mais j'écris toujours. 
Ne suis-je pas écrivain ?

Table de travail
  • En pleines corrections pré-éditoriales : Mort sur la baie, le tome 3 d'Ana l'Étoilée.
  • Toujours en cours de premier jet : Ysa Zéro, SF Young Adult, deux pistes de publication mais j'attends d'avoir fini pour démarcher.
  • À retoucher un brin avant la fin du mois : Pic-de-Fond, nouvelle de SF avec une théocratie balnéaire.
  • Prochain roman à écrire : Au-delà des lumières, quatrième et dernier tome d'Ana l'Étoilée.
  • Roman suivant à écrire : une histoire encore sans titre mais à ambiance steampunk.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire