mercredi 13 septembre 2017

Des tics (de langage) et des grimaces

On a toutes et tous de menus tics de langage. Des mots qui reviennent plus souvent qu'à leur tour, des expressions un poil trop fréquentes, qui amusent ou énervent les amis, voire qui peuvent servir à nous imiter à peu de frais.
C'est mignon, dans l'ensemble.
Mais comme chacun d'entre nous a également ses petites bêtes noires, ces trucs sans importance qui lui hérissent les poils du dos alors que comme dirait mon grand-père, "ce n'est pas la mort du petit cheval", parfois, ça se télescope et ça donne :

Des tics de langage qui me font grimacer
(tin, tin, tiiiinnn)

Comme ça, vous vous sentirez un peu moins seuls quand un bête mot vous crispera : moi aussi, ça m'arrive !
En voici deux que je rencontre particulièrement souvent, et qui ont donc plus d'occasions de m'agacer que les autres.

  • Décrire un chat noir
"Panthère noire" ou "perle noire", faites votre choix. C'est à peu près systématique et ça finit par lasser. Comme si on ne pouvait pas appeler un chat un chat.

Non mais franchement, est-ce que j'ai une tête de panthère ?

  • Une couverture sublime
 

Captures d'écran authentiques, sans aucun trucage.

Et vous, quels sont les mots ou les expressions qui vous tirent des grimaces ?

1 commentaire:

  1. Décrire un chat noir

    Chat noir = trou noir à souris.
    Ou sac à puces !

    On a aussi le côté "pot de glu ronronnant" ou "déchiqueteuse à fauteuil".

    Sublime couverture, c'est uniquement quand je m'enroule dedans.
    Sinon tu as "Top génial" qui me frise le cocotier.

    Chacun ses défauts, ou les défauts de ses qualités.
    Comme si on pouvait prendre ses qualités en défaut.

    Passe-moi la faux dans tout ce truc.
    Et transforme ton titre en : des tics et des baffes !
    Tic et baffes !

    RépondreSupprimer