L'Ouroboros d'argent

Axel est généreux. Axel est amoureux. Axel est trop gentil. Aujourd'hui, il doit traverser la France pour acheminer un héritage.
Célia est fière. Célia est implacable. Célia est un loup-garou. Aujourd'hui, secondée par deux jeunes de sa meute, elle doit retrouver l'objet responsable d'une vieille malédiction.

À la croisée des chemins, le piège se referme dans le Massif Central. Prête à tout pour mener à bien sa mission, Célia n'hésitera pas à détruire la vie d'Axel s'il le faut. Le jeune homme a de la résistance à revendre et des amis prêts à l'aider. Pourtant, cette fois, il pourrait bien finir broyé au nom de l'Ouroboros d'argent.

L'artefact vaut-il seulement tous ces sacrifices ?

(couverture par Fleurine Rétoré)

L'Ouroboros d'argent, également connu en ces pages sous le nom de code "LODA", est mon deuxième roman, paru le 1er juin 2013 aux éditions du Chat Noir, dans la collection Féline (dédiée à la fantasy contemporaine).
Prix de vente : 17,90 euros.
ISBN : 979-10-90627-18-5

La version numérique est parue le 1er septembre 2013.
Prix de vente : 4,99 euros.
ISBN numérique : 979-1-09062-727-7
L'acheter chez ePagine
L'acheter chez Immatériel
L'acheter chez Feedbooks

Comme son grand frère Et pour quelques gigahertz de plus..., L'Ouroboros d'argent est né au cours d'un défi NaNoWriMo, plus précisément au cours de l'édition 2010.
Il s'inscrit dans le même univers que la nouvelle L'Erdre et le loup, parue en 2009 aux éditions Malpertuis, dans l'anthologie Malpertuis I. Plus précisément neuf ans plus tard : la nouvelle se déroule en décembre 2002 et le roman à l'automne 2011.

Les droits d'auteur de ce roman sont partagés avec l'association Handi'cats.

Pour en savoir plus... voir la rubrique "L'Ouroboros d'argent" du blog.

La fiche de L'Ouroboros d'argent sur...


Les chroniques


23 mai 2013 :
Thalyssa, du blog "Il était une fois", ouvre le bal des chroniques avec une fiche de lecture enthousiaste.
Ce one-shot aux saveurs de road-movie est vraiment une belle découverte et mêle habilement action et sentiments, sans tomber dans le manichéisme ou la caricature. L’ensemble sonne très vrai et ne connaît pas de temps mort.

25 mai 2013 :
Cerisia, du Boudoir des Livres, annonce son coup de coeur :
Tout est réuni pour captiver le lecteur, la quête d’un objet magique, une malédiction et surtout les loup-garou, le combat qu’ils mènent contre les lunards, les dangers qu’ils encourent, la difficulté à accepter sa différence.

27 mai 2013 :
Le site Vampires & Sorcières livre son verdict par la voix de Chani : 4/5.
La plume d’Ophélie Bruneau est simple et directe mais efficace, j’ai apprécié la mythologie qu’elle a développée autour du loup-garou et son univers. L’action est très présente, tout comme l’émotion, équilibrant ainsi le récit.

4 juin 2013 :
Cornwall, de la Prophétie des ânes, recommande le livre avec la très jolie note de 5 masques à gaz.
Comme pour « et pour quelques gigahertz de plus », Ophélie a su faire un roman dans un univers complet et maîtrisé tout en nous offrant un excellent divertissement qui se lit avec une très grande facilité.

9 juin 2013 :
Ceinwèn, du site Lire ou Mourir, livre un avis mitigé tout en estimant que le roman vaut la peine d'être découvert.
On retrouve la chronique sur le blog Nyx-Shadow avec la note de 3/5.
Dans l'ensemble l'écriture mérite un peu plus de travail je pense, mais question scénario il y a des idées bien. Il faut que l'auteur persiste et approfondisse son écriture.

10 juin 2013 :
Laure, du blog De l'autre côté du miroir, accorde cinq cœurs à sa lecture.
Ophélie Bruneau signe un roman d’aventure efficace, véritable jeu de piste à travers la France.

12 juin 2013 :
Au Bazar de la Littérature, Méli a aimé L'Ouroboros d'argent et elle n'hésite pas à le recommander.

Des personnages charismatiques, un univers bien pensé et qui pourrait tout à fait accueillir d’autres histoires, une intrigue menée tambour battant, un style emprunt d’une pointe d’humour…

14 juin 2013 :
Ptitelfe fait partie des lecteurs convaincus en dépit d'une poignée de questions non résolues (mais c'est ma façon de faire, je ne ferme jamais toutes les portes).
Cette histoire fantastique est un oneshot et satisfera ceux qui recherchent des récits de lycanthropie, de magie et de féerie.

20 juin 2013 :
Encore une jolie chronique, sur l'Imaginarium cette fois, assortie de la note de 4/5.
Une belle découverte, avec, comme petit défaut de mon point de vue, une Célia légèrement trop caricaturale.

16 juillet 2013 :
Sur If Is Dead, l'avis de Malicia est qu'on tient presque un très bon livre, mais qu'il lui manque un petit quelque chose.
Quoi qu’il en soit, L’Ouroboros d’argent est un bon roman, que j’ai aimé parcourir et que j’ai quasi lu d’une traite !

6 août 2013 :
Lullaby n'hésite pas à affirmer que L'Ouroboros d'argent tient la comparaison face au Don du Loup d'Anne Rice.
Si vous aimez les loups-garous et que vous cherchez une bonne lecture comportant ces créatures pour les vacances, je vous recommande donc L’Ouroboros d’argent.

21 août 2013 :
Sur Plumes Sauvages, Cécile signe une chronique très enthousiaste :
J’ai boulotté L’ouroboros d’argent comme un paquet de bonbon. Ce roman-friandise m’a permis de m’évader et de terminer ma lecture avec le sourire aux lèvres, déconnectée de mes propres soucis.

2 septembre 2013 :
La librairie Chats Pitres publie un avis fort positif sur sa page Facebook :
L'Ouroboros d'Argent est un ouvrage alerte, qui se lit comme on mange une friandise et qui possède deux avantages parmi la production pléthorique de bit-lit : il se passe en France et il fait preuve de fraîcheur.

13 septembre 2013 :
Une chronique plutôt négative, cette fois. Sur le blog Autour du livre, AgatheK reproche un certain nombre de défauts au roman : trop de personnages à point de vue, narration pas assez linéaire, questions non résolues...
Une histoire agréable à lire, à laquelle j’ai bien accroché au début, mais qui m’a petit à petit perdu à cause de sa construction générale et de sa fin qui m’a paru trop rapide.

24 septembre 2013 :
Le blog I ♥ Littérature Fantastique ! publie une chronique de Line assortie d'un joli 4/5.
J’ai apprécié le système des meutes, la simplicité de l’intrigue qui permettait d’éviter les temps morts, et l’écriture claire de l’auteure.

25 octobre 2013 :
Avenael, des Carottes givrées, n'a pas été convaincue par le roman.
C'est vraiment dommage car l'auteur a une jolie plume et l'intrigue est innovante.

1er novembre 2013 :
Comme d'autres avant elle, Kriemhild a presque adoré et elle vous explique pourquoi.
En conclusion, je dirais que je trouve ce roman unique, il n'est pas une copie (réussie ou non) de quelque chose d'existant et ce malgré la présence de sorcières et autres fées, lutins...

19 novembre 2013 :
Shan Millan a aimé sa lecture, surtout les personnages et l'impression (exacte) que l'univers est bien plus vaste que le roman. Elle en livre une chronique pleine d'enthousiasme.
simple, l'intrigue l'est, et pourtant le récit est riche : en action, questions, remises en question, mystères.

23 janvier 2014 :
Gabrielle Viszs a beaucoup à dire sur L'Ouroboros d'argent ! Sa longue chronique énumère les nombreux détails qui l'ont emballée, ainsi que les quelques-uns qu'elle a moins aimés.
Les personnages sont attachants, bien détaillés, l’intrigue est bien présente, l’action menée par toutes les races de cette histoire, faisant des détours amusants pour créer un chemin qui va leur permettre d’arriver à ce fameux Ouroboros d’argent.

12 mars 2014 :
Aurélie, du blog Rambalh, a adoré le roman pour ce qu'il est : une œuvre de divertissement. En particulier, elle a apprécié le travail apporté au développement des personnages. Sa chronique résume son impression en ces termes :
Ce n’est pas un livre époustouflant, il ne révolutionnera pas le genre mais du moment qu’il se savoure, pourquoi s’embarrasser de longs discours ? J’ai aimé et cela me suffit amplement.

5 juillet 2014 :
Angua a testé, mais n'a pas accroché, notamment à cause des personnages qu'elle a trouvé trop archétypaux.
Je pense que je ne renoncerai pas à lire l'auteur pour autant, mais dans un autre genre, car là je ressors clairement frustrée.

30 septembre 2015 :
Caroline, du blog Carolivre, a aimé sa lecture et nous livre une belle chronique :
Ophélie Bruneau dépoussière le mythe du loup-garou et nous offre un roman bien écrit, aux multiples rebondissements.

27 octobre 2015 :
Un nouveau succès pour le roman qui a beaucoup plu au blog De fil en histoire !
J’ai passé un très bon moment avec ce roman et j’en redemandais encore même si c’était terminé.

29 octobre 2015 :
Blandine, du blog Livrement Accrocs, a dévoré L'Ouroboros d'argent.
L'auteur nous offre une plume pleine d'humour, des personnages charismatiques, que l'on s'attache ou non à eux ils restent pour la majorité marquant.

25 novembre 2015 :
Caroline Verdelivre est conquise, comme elle l'explique dans sa chronique :
Le rythme que l’on attend d’une quête est là, les rebondissements aussi, ainsi que des petites apparitions magiques appartenant à d’autres univers, elles sont fort agréables et apportent un plus.

11 décembre 2015 :
Nouvelle chronique chez Les découvertes de Dawn, nouveau succès :
Vraiment, je crois que chacun peut y trouver le type d’histoire qu’il aime et la qualité lui permet aussi de tenter d’autres choses.

19 avril 2016 :
L'avis de Jeanne Sélène :
Pour synthétiser, ce roman a pour moi tenu son rôle : il m'a proposé un divertissement très agréable.

16 juin 2016 :
L'avis de Livre d'un soir :
Au final un bon roman fantastique mais qui manque de maturité.


1 commentaire: